Murdochville

Murdochville est une des plus jeunes municipalités de la Gaspésie. Fondée en 1953, elle doit son nom au président de la compagnie Noranda-Mines, M. James Y. Murdoch. La première coulée de cuivre eût lieu en 1955. Mais l’histoire véritable débute en 1921 alors que les frères Miller découvrent un important gisement de cuivre sur le territoire.

En 1957, Murdochville connaît une des plus importantes grèves de l’histoire du Québec. Malgré tous ses aspects négatifs, ce conflit de travail, qui dura sept mois, occupe une place de premier plan dans l’histoire parce qu’il a favorisé une vague de solidarité déterminante entre les centrales syndicales du Québec tout entier. Ce fut une étape majeure dans l’opposition du mouvement ouvrier contre la surexploitation des travailleurs dans l’histoire du Québec.

Le complexe industriel de Murdochville comprenait une des fonderies les plus importantes au monde. La mine a fermé ses portes en 2002, entraînant une grande baisse de la population, mais la ville est demeurée malgré tout. Aujourd’hui, Murdochville relance son économie grâce à l’énergie éolienne et au tourisme.

Située en pleine forêt mixte et entourée de montagnes, Murdochville regorge de beaux paysages. Grâce à son offre impressionnante d’équipements et d’activités touristiques, Murdochville se positionne graduellement comme un acteur touristique régional important.

En été on peut profiter du centre d’interprétation situé dans la vieille mine, ainsi que de la base plein air du Lac York (chalets, camping, pêche, golf, randonnée) et de terrains de tennis. Pendant l’hiver, il y a tout autant d’activités : le ski alpin, le ski de randonnée, le curling, le patinage et la motoneige. En tout temps, Murdochville, c’est le paradis du plein air!