En quelques chiffres

Pendant près de 50 ans, la mine de cuivre de Murdochville a contribué à l’essor économique de la région. Au fil des ans, il aura fallu forer 170 km de galeries souterraines pour extraire quelque 142 millions de tonnes de minerai, et pour produire plus de 2,8 millions de tonnes cuivre.

Sachant que le cuivre est coulé sous forme d’anode pesant chacune 736 livres (334 kg), c’est environ 8 millions d’anodes qui sont sorties de Murdochville durant ces 50 années de production.

Expédié sur les marchés internationaux, ce cuivre a servi à la fabrication de fils et cables électriques utilisés dans les secteurs du bâtiment, de l’automobile et de nombreux autres biens de consommation.

Principal employeur de la région, la mine a fermé ses portes en 2002. Au plus fort de la production, la mine embauchait jusqu’à 2 000 travailleurs.

En 1974, la municipalité comptait plus de 5 000 citoyens. Aujourd’hui, la mine est fermée mais les quelques 800 citoyens de Murdochville se souviennent… Leur plus grand désir : partager avec vous cette expertise rare qu’ils ont développée sur l’industrie du cuivre. Une passion commune qui a donné vie au Centre d’interprétation du cuivre.